L'importance de pardonner confiance et réussite
Choisir le bonheur, L'invité du jour, TOUS LES ARTICLES

Article invité ✏ L’importance du pardon 💔

Aujourd’hui, nous accueillons la pétillante Marie Jox, rédactrice du blog Confiance et Réussite pour cette 3ème édition de « L’invité du jour».

Débordante d’énergie et passionnée de développement personnel, elle a décidé de faire de son blog un terrain de jeu pour développer la confiance en soi, persuadée que c’est un facteur déterminant pour réussir dans n’importe quel domaine. Et pour l’avoir expérimenté aussi, je ne peux qu’être d’accord avec elle  !

Mais maintenant, il est l’heure d’aborder un sujet difficile pour la plupart d’entre nous, le pardon. Je vous laisse donc découvrir son article plein de vérité et de précieux conseils.

 Pourquoi est-il si important de pardonner ?
L'importance de pardonner confiance et réussite

J’imagine qu’en lisant ces lignes nous avons tous dans le cœur ou dans la tête une personne qui nous a terriblement déçu voire blessé et que nous avons réussi ou non à pardonner.

Mais, si au départ refuser son pardon à ceux qui ont pu être notre bourreau semble être la meilleure solution, très vite garder en soi tant de rancœur et tant de haine peut se retourner contre nous, d’où l’importance d’apprendre à pardonner.

J’écris cet article en connaissance de cause et la personne à laquelle je pense en l’écrivant c’est mon père. Mon père qui est parti quand je n’étais qu’un bébé me laissant grandir et m’épanouir seule aux côtés de ma guerrière de mère et de mon modèle de sœur. Je pense à celui que j’ai eu beaucoup de mal à appeler père depuis qu’il est revenu dans ma vie pour mes 18 ans. J’avais prévu de le haïr toute ma vie puis j’ai décidé de ne pas me laisser prendre dans ce genre de travers et de lui ouvrir ne serait-ce qu’un peu mon cœur pour lui accorder mon pardon.

Pardonner, pour vider son cœur de la haine dont il s’est empli
Pardonner, pour vider son cœur de la haine

Lorsque la blessure est dure, profonde et encore à vif, je peux comprendre que l’on ai énormément de mal à s’imaginer ne serait-ce qu’une seconde « pardonner » à celui qui nous a causé tant de peine.

La première réaction que nous avons est celle de l’enfant, nous nous éloignons de cette  personne, nous lui en voulons tellement, nous pensons à tous les défauts qu’elle peut avoir mais qui nous ont échappé, nous pensons à tout le mal qu’elle nous a fait et nous laissons naître en notre cœur de la haine.

N’est-ce pas similaire à la réaction que pourrait avoir un enfant en bas âge auquel on aurait dit « Non tu n’auras pas ça », cela vous paraît peut-être un peu tiré par les cheveux dit de cette façon mais, selon moi refuser de pardonner c’est bouder, mais bouder puissance 1000, vous voyez ? 😉

Refuser de pardonner, c’est continuer chaque jour, chaque fois que nous  penserons à celui qui nous a fait du mal à se planter un couteau dans le cœur et à se rappeler comme nous avons pu être bête de lui accorder notre confiance.

Si selon moi, il est très important de pardonner c’est tout simplement pour soi, il faut cesser de croire que pardonner c’est capituler, que pardonner c’est oublier, que pardonner c’est être faible.

Non, pardonner c’est avoir le recul nécessaire, la force et le courage nécessaire mais surtout suffisamment de cœur pour se dire à soi-même «  il m’a fait du mal, mais le mal qu’il m’a fait ne supplantera pas et ne me fera pas oublier tout le bien que j’ai dans ma vie ». Refuser de pardonner (car c’est bien un choix, un pouvoir que nous avons)  c’est rester bloqué dans le passé, c’est jouer sans cesse dans une plaie meurtrie pour ne pas la laisser se refermer.

Alors, chaque fois que vous penserez à pardonner ou que vous en aurez l’occasion, dites-vous bien que pardonner ne veut pas dire accepter d’avoir souffert et faire comme si de rien n’était, pardonner c’est passer au dessus de ses souffrances pour se donner le droit d’être heureux malgré la douleur vécue.

Pardonner aux autres pour se pardonner soi-même

L'importance de pardonner confiance et réussite

Quand nous sommes blessés et plus particulièrement par une personne que nous avions allègrement laissé entrer dans notre vie, nous manipuler, se jouer de nous pour finalement la voir partir avec une partie de nous-même : notre Ego.

Il est habituel qu’après l’avoir traité de tous les noms et avoir chercher à s’expliquer son comportement, nous finissions par s’en prendre à nous-même, que nous finissions par nous reprocher le fait de n’avoir rien vu venir, que nous nous reprochions notre naïveté.

Or, qui est le bourreau dans ce cas ? Vous ? Ou celui qui vous a fait du mal ?

Il se peut que celui qui vous a tant blessé ne s’en porte pas plus mal, qu’il soit passé à autre chose mais que vous perduriez son œuvre en vous auto-flagellant, en vous reprochant la douleur dont vous avez été victime.

Cessez de penser que vous êtes responsable de la méchanceté des autres, certains ont dans leur cœur une douleur qu’ils transposent sur les autres pour la partager, parce qu’ils ne la supportent plus et veulent s’en débarrasser en nous faisant du mal, quand d’autres font simplement des erreurs aux conséquences terribles.

Mais souvent, vous n’y êtes pour rien. Pardonner aux autres c’est important et libérateur, mais ce qui l’est encore plus c’est de se pardonner à soi-même et ne pas s’en vouloir d’avoir été manipulé.

Je sais que c’est probablement plus difficile à faire qu’à dire mais accordez-vous le droit de fauter, de vous prendre une porte en pleine tête sans l’avoir envisagé, acceptez le fait que vous puissiez faire des erreurs et laisser ainsi parfois à votre entourage des possibilités de vous faire souffrir.

Nul n’est parfait, n’est-ce pas ? On vous a déjà tant fait souffert alors vous êtes prié de ne pas en rajouter une couche

Pardonner parce que la vie est bien trop courte

L'importance de pardonner confiance et réussite

Peu importe ce que vous avez pu vivre hier, il y a 10 ans, ou à votre naissance : une trahison, un abandon, des violences. Sachez une chose, la vie nous réserve à tous des surprises, et le fait que dans le passé vous ayez pu souffrir à cause de certaines personnes ne vous condamne pas à souffrir pour le reste de votre vie et à rester éternellement la victime que vous avez pu être autrefois.

Peut-être vous dites-vous que le temps fera les choses, qu’avec le temps vous réussirez à pardonner, mais soyez sincère avec vous-même, ce n’est pas prêt d’arriver.

Pourquoi ? Parce que pour pardonner il faut accepter de fermer la porte derrière soi, de se dire, j’ai encore beaucoup trop de chemin à faire pour me trimbaler constamment mon lot de souffrances.

S’il est si important de pardonner c’est que la haine fait mal, nous bouffe et nous fait passer à côté de tant d’opportunités d’être heureux.

Alors, oui pardonner à celui qui vous a fait du mal ne vous fera pas revenir en arrière, il n y a malheureusement pas de rétroactivité de la souffrance, mais si vous avez le courage de le faire, vous vous donnerez l’occasion de vivre pour vous, pour autre chose et non plus dans ce passé si douloureux mais dans le présent.

La vie est courte, certaines souffrances sont le fruit d’erreurs humaines dont la gravité est plus ou moins importante, mais savez-vous ce qui peut supplanter la haine, la peur, la violence ?

C’est l’amour, l’amour des autres, l’amour de la vie, l’amour de soi…

Alors, avant qu’il ne soit trop tard, avant de laisser votre cœur se noircir, se fermer à tous par peur d’être à nouveau blessé, demandez-vous comment voulez vous passer les prochains jour de votre vie ?

Préférez-vous les passer à haïr une personne qui est sortie de votre vie ou alors à passer un coup de balai, garder cette souffrance quelque part au fond de votre proche et en faire une expérience pour laisser place à la vie qui vous attend ?

Pour ma part je fais le choix désormais, si difficile soit-il de pardonner, de me pardonner et de pardonner aux autres, car je ne supporte pas de penser à eux et de sentir à ce moment la violence prendre possession de mon corps, ils ont peut-être était sans cœur avec moi, mais moi j’ai trop de force, trop d’amour pour me laisser aller à la haine, je préfère pardonner et être libre de ces sentiments négatifs…

A tous ceux qui m’ont fait du mal, merci vous m’avez tant appris, et grâce à cela je suis devenue celle que je suis aujourd’hui. 

Le mot de la fin

« Je suis plus fort que tout ce qui peut m’arriver. Toutes ces choses, la tristesse, le malheur et la souffrance, sont devant ma porte. Je suis dans la maison et j’ai la clé. »

Charles Lummis Fletcher.

Marie JOX

du blog Confiance et réussite

❤ Stay Positive ❤

Vous pouvez retrouver Marie sur :

→ FACEBOOK

→ YOUTUBE

5 thoughts on “Article invité ✏ L’importance du pardon 💔”

  1. C’est un très bel article! Je crois que je n’ai de rancoeur envers personne actuellement mais si cela m’arrive un jour je pense que je choisirais également de pardonner. Pour me sentir mieux avant tout.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui parfois on oublie que le pardon c’est d’abord pour nous même que nous devons le faire parce que finalement la personne à qui on veut continue sa vie tranquillement elle alors autant aller de l’avant ! ^_^

      J'aime

  2. Je suis totalement d’accord avec ça, il faut pardonner pour soi. Nous ne sommes pas responsables des événements de la vie, mais nous sommes les seuls à pouvoir adapter notre attitude face à eux. Il ne tient qu’à nous de nous positionner du côté du bonheur, et ça passe par le pardon !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s