Choisir le bonheur, TOUS LES ARTICLES

Leçon n°3 ~ Apprendre à s’aimer ♥

Bonjour à toutes et à tous ! 😃👋

Aujourd’hui je souhaiterai aborder un sujet qui reste dans la continuité des articles précédents sur le bonheur. Après la leçon n°1 sur comment Cultiver ses pensées et sur le Lâcher prise dans la seconde leçon, nous allons voir ensemble la Leçon n°3 du bonheur

Apprendre à s’aimer 

Facile à dire, n’est-ce pas ? Mais qui a dit que c’était facile d’être heureux ? 😜

Oui, il faut de la patience, un peu d’efforts au quotidien et de remise en question mais finalement vous verrez que ce n’est pas si compliqué et je vous assure que ça vaut vraiment la peine d’essayer. Nous en avons vaguement parler dans le premier article avec le principe de modifier ses pensées envers soi-même et les autres pour attirer du bon dans sa vie mais il n’y a pas que ça. Ce n’est pas aussi magique, il ne suffit pas de se dire, Je m’aime et je souhaite le meilleur pour moi-même pour que ça arrive. Il faut aussi savoir passer à l’action !

bien-etre-s-etirer-fait-vraiment-du-bien

Comment ?

Et bien, je commencerais par dire de s’accepter enfin tout simplement. Cela peut paraître logique pour certains mais ce n’est pas aussi évident dans la pratique surtout quand on a constamment en pleine face des images d’une société où tout doit être parfait constamment.

Notre physique avec toujours cette norme à atteindre, notre alimentation, nos carrières professionnelles, nos vies amoureuses, avoir des enfants, être de bons parents, se marier, etc. Bref, on nous rabâche à longueur de journée quel genre de personne nous devons être et ce, depuis tout petit, en nous culpabilisant si l’on ne suit pas le mouvement.

S’accepter tel qu’on est

Difficile dans ces conditions, n’est-ce pas, de s’accepter si l’on a ne serait-ce qu’un peu de rondeur ou de l’acné par exemple (même adulte, si, si c’est possible ! 😒) un statut social peu élevé, des études foireuses, des échecs à la pelle, peu d’aptitudes physiques, célibataire ou sans enfant, j’en passe et des meilleures !

desespoir-1

Nous aurions tous des raisons de se détester et de se lamenter sur notre sort car nous n’avons pas atteint la fameuse « norme » sociale et que nous ne sommes pas parfaits dans tous les domaines. On aurait aussi toutes les raisons d’accuser le monde et de le trouver injuste envers nous.

Mais vous savez quoi ?

Tout ça, c’est du vent. Oui, oui du VENT !

Je ne dis pas bien sûr de s’enfermer dans une grotte et de ne plus vivre en société mais simplement de prendre du recul sur nos vies et sur soi-même. On en revient encore au lâcher prise du second article mais c’est vrai.

S’accepter, c’est lâcher prise et se dire :

Ok, je ne suis pas parfait(e), j’ai mon nez qui part de traviole, j’ai des poignées d’amour sur les hanches, je n’ai pas atteins le poste ou le salaire que je souhaitais, je n’ai pas trouvé l’homme ou la femme de ma vie, je n’ai pas encore d’enfant passé 30 ans

Et alors ?

Est-ce si grave quand on y regarde de plus près ?

Non, car ça ne l’est pas.

En fait, ça n’a même aucune importance, ce qui compte avant tout, c’est ce que vous ressentez, c’est votre bien être avant tout !

  1. Vous vous sentez bien comme ça, pourquoi changer alors ?
  2. Vous vous sentez mal dans votre vie, pourquoi restez vous comme ça alors ?

A chaque problème, il y a des solutions !

Mais en aucun cas vous ne devez être influencés par ce que disent « les autres », sur l’image que vous « risquez » de donner. Ce qui importe encore une fois c’est votre bien être et c’est tout.

Maintenant, si vous êtes entourés de personnes nocives pour votre vie ou que vous menez une vie qui vous détruit à petit feu mais que vous pensez en surface que cela vous apporte du bien, là il faut peut être se remettre en question.

Les substances nocives

Je dis ça car je vois trop de gens qui boivent souvent de l’alcool ou excessivement, même si ce n’est qu’occasionnellement pour oublier leur quotidien en pensant que ça leur fera du bien.

L’expression de « faire la fête » est malsaine dans le sens où il inclut à 90% la présence d’alcool ou de substances nocives pour notre corps et donc notre bien être.

Encore une fois la « société » veut nous faire croire que boire entre amis tous les weekends est signe de joie et de bonheur et que ceux qui ne boivent pas et ne sortent pas en boîte de nuit sont des coincés qui ne savent pas s’amuser. Ce qu’elle ne nous dit pas par contre, ce sont les conséquences désastreuses sur notre psychisme et notre état de santé qui influent directement sur notre bien être… 😨

faire-la-fete-alcool-alcoolisme

Il faut savoir, et peu de gens le savent, que l’alcoolisme touche 5 millions de français,

soit 1 Français sur 10 a un problème avec l’alcool !

Contrairement à ce que l’on peut penser, est considéré comme de l’alcoolisme, l’acte répété de consommation d’alcool que ce soit quotidien (plus de 2 verres par jour) mais également hebdomadaire (tous les weekends par exemple …) ou même 1 fois par mois dans la mesure où l’on ne sait pas s’arrêter lorsque l’on commence et qu’on en ressent le « besoin ». Cette consommation traduit malheureusement le symptôme d’un mal être intérieur souvent nié qu’il est nécessaire de percer à jour pour pouvoir le guérir.

Alors même si ce n’est pas le sujet principal de cet article, il est important d’en prendre conscience, si mal être il y a, de le percevoir pour pouvoir avancer vers une nouvelle voie plus saine pour vous et pour les autres ! 😉

Car même si la plupart répondent qu’on a qu’une vie, qu’il faut en profiter et qu’on fait ce qu’on veut comme je l’ai souvent entendu, ça concerne aussi votre entourage, pas seulement vous.

Et je sais de quoi je parle car j’ai vécu pendant longtemps avec un parent alcoolique et je peux vous dire que ça affecte énormément l’entourage, peut être même plus que la personne concernée !😵 Car l’entourage s’inquiète à se rendre malade pour la personne qui se détruit, elle subit aussi les comportements agressifs, lunatiques ou violents au quotidien de cette même personne. C’est valable aussi pour toutes sortes de drogues autres ou encore les fameux « anxiolytiques » qui rendent accrocs ceux qui en prennent et qui mal dosés ou mal traités ont des comportements nocifs également envers leur entourage. Tout cela est à prendre en compte.

Trouver ce qui nous plaît

C’est pourquoi il faut travailler sur ce qu’il vous plaît vraiment, ce qui vous passionne vraiment dans la vie. Ce qui pourra à la fois vous apporter du bon à votre corps et votre esprit mais aussi à votre vie en général ! 💪😃

La clé pour apprendre à s’aimer, c’est ça finalement. Se concentrer sur nos véritables désirs, profondément ancrés, peu importe ce que vont penser les autres.

stimuler-creativite

Vous aimez le dessin mais n’osez pas car vous ne vous sentez pas doués ?

Pratiquez ! Dessinez encore et encore.

Prenez du temps pour vous, pas forcément toute la journée mais faites en sorte que vos journées soient ponctuées par des petits plaisirs qui vous feront du bien à long terme.

Oui car se faire plaisir avec un Kinder Bueno, une bouteille de vin, une cigarette ou une série complète à mater, ça compte pas ça. Je ne parle pas de plaisir à courte durée ou vous regretterez aussitôt de l’avoir fait. Vous allez simplement y gagner un sentiment de culpabilité et d’impuissance sur votre vie.

Non, moi je vous parle de réel plaisir qui vous apporte quelque chose dans votre vie.

livre-bien-etre-lecture

  • Un livre par exemple sur le développement personnel, un roman fantastique ou de la philosophie, qu’importe, nourrissez-vous de choses qui vont venir vous remplir véritablement votre esprit.
  • Préparez vous une recette avec pleins de bons nutriments soigneusement sélectionnés pour vos besoins et faites en sorte qu’elle soit le plus alléchante possible sans pour autant qu’elle soit gavé de sucre et de beurre ! 😜 Vous n’y connaissais rien à la nutrition ? Renseignez-vous ! Achetez-vous un livre de recettes adapté à vos besoins et tentez ! La toile et les réseaux comme Instagram regorgent de recettes dites « healthy » qui ont l’air toutes plus gourmandes les unes que les autres !  😉👌
  • Faites vous des Wishlist, des objectifs de vie à court et long terme. Nous verrons d’ailleurs plus tard, dans un autre article comment apprendre à s’organiser pour se créer une vie plus saine et épanouie.  😘
  • Lorsque vous jouez d’un instrument de musique, que vous bricolez, que vous faites votre séance de sport, que vous tricotez ou faites n’importe quelle activité créative, votre mental n’est plus là pour vous parasiter vos pensées car vous êtes concentrés sur une tâche et qui vous plaît en plus !
  • Certains pratiquent la méditation des hindouistes et bien à eux si ça leur fait du bien mais sachez que vous aussi vous faîtes de la méditation dans ces moments là ! Réfléchissez un peu, vous ne pensez à rien de particulier quand vous faîtes votre activité favorite ? Non, puisque vous êtes ici et maintenant, à faire ce qui vous plaît en vous concentrant dessus et ça vous détend.

Vous savez pourquoi ça vous fait autant de bien maintenant ! 😜

meditation-pleine-conscience_4972617

Il ne s’agit pas de vivre dans un monde de Bisounours et de pots de peinture mais avant tout d’être dans l’action plutôt que la passivité.

Si votre vie actuelle ne vous plaît pas, il ne tient qu’à vous de la changer, vous savez maintenant à quel point nos pensées ont une influence sur notre vie alors profitez-en. Mettez tout en oeuvre pour qu’elle vous plaise, quasi égoïstement, tout à fait ! Car on ne peut se tourner vers les autres que si l’on est bien avec soi-même d’abord comme le dit si bien le proverbe dans la Bible :

Charité bien ordonnée commence par soi-même

J’ai moi-même beaucoup attendu de la vie qu’elle m’apporte tout ce dont j’avais besoin avec un sentiment d’injustice et d’impuissance. J’ai attendu aussi que quelqu’un me l’apporte vu que je ne le faisais pas, il fallait bien que quelqu’un le fasse !

Comme malheureusement beaucoup de personnes en font l’erreur en pensant que le grand amour aller tomber du ciel et les rendre heureux pour de bon. J’ai aussi fait l’erreur de cultiver beaucoup la haine et la jalousie envers les autres ainsi que la réussite des autres qui me rappelait combien je n’étais bonne à rien, je dirais pendant mes 19 premières années de ma vie…

Oui, c’est long n’est-ce pas ?

7883725_orig

Mais parfois, le vécu et l’entourage n’arrange rien et nous pousse vers ce comportement destructif. Et c’est d’ailleurs quand j’ai décidé de m’éloigner de tout ça, de me faire ma propre vie loin de mon passé qui m’avait tant fait souffrir que j’ai commencé à me libérer. J’ai commencé à vouloir m’informer sur comment devenir heureux dans sa vie avec des petits bouquins ludiques acheté en librairie et puis j’ai cherché à trouver des rêves que je souhaiterais réaliser.

Et là, j’ai commencé à comprendre que vivre seule n’était pas si terrible finalement et que je pouvais très bien être heureuse toute seule ! 😍 Un poids s’est libéré de moi, je n’avais plus de pression et ce qui comptait à présent c’était que je me sente bien avec moi-même, que j’apprenne à me connaître véritablement, à m’aimer. En définitive,

Je suis devenu mon grand amour ♥

saimer-soi-meme

C’est à ce moment précis que tout a changé dans ma vie !

Tout devenait plus facile. J’ai rencontré un homme avec qui nous avons de suite eu une connexion très forte comme si on s’était toujours connus. Nous avions les mêmes centres d’intérêts, on écoutait le même genre de musique, on aimer tous les deux beaucoup le cinéma et les même genre de films, ils lisaient le même type de livres que moi sur le développement personnel, philosophie, etc. Il était depuis quelques mois dans la même optique que moi de reprendre sa vie en main et nous avions même un passé similaire !  😮  Nous sommes devenus vite inséparables malgré nos différences (d’âges entre autres) pour être aujourd’hui 6 ans plus tard à faire des projets fous ensemble.

J’ai enfin compris que ça n’était pas arrivé par hasard.

J’ai fait en sorte que cela arrive en modifiant ma façon de penser. J’ai cru très fort en ma possibilité d’être heureuse et de pouvoir vivre la vie dont j’avais toujours rêvée.

Car non je ne rêvais pas de strass et de paillettes ni d’avoir un salaire mirobolant mais de pouvoir vivre enfin heureuse, faire une activité qui me passionnait, fonder une famille dans une maison loin de tout, cultiver un potager avec des animaux qui courent partout autour, rendre heureux aussi des enfants, ou à défault, un chat et un chien pour l’instant ! Haha ! 😄

Même si je considère ne pas avoir encore atteins ce but totalement, ça ne m’affecte pas car j’aime ma vie telle quelle est là et je m’adapte constamment à ce qu’il m’arrive de façon à la vivre du mieux possible.💞

Maintenant à vous de jouer ! 💪😃

Et vous, pensez-vous vous aimer assez ? Quels sont vos astuces pour vous aimer davantage ? Dites nous tout ! 😉

—————————————————————–

N’hésitez pas à poser toutes vos questions ou à venir nous livrer vos impressions ici en commentaire ou en MP, comme bon vous semble et n’oubliez pas

❤ Stay Positive ❤

Pour suivre toutes mes petites aventures au quotidien :

INSTAGRAM

FACEBOOK

SNAPCHAT 👻 Samantine D

3 thoughts on “Leçon n°3 ~ Apprendre à s’aimer ♥”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s