Se transformer, TOUS LES ARTICLES

Opération sourire gingival – J+2 Après l’opération

J+2 Après l’opération

8h 

Mon copain est parti à l’aube, encore une fois éreinté par la nuit dans son petit lit 1 place et perturbé par les va et viens des soignants et de mes réveils réguliers. Ce sera la dernière nuit qu’il passera avec moi. Je n’en demandais déjà pas tant, je le trouve juste trop mignon pour tout ce qu’il a fait pour moi durant les derniers jours même si j’aimerais qu’il soit auprès de moi tout le temps, je comprend sa fatigue.

14625810_1649316635359047_39612729_oLe petit dej
On m’apporte mon « Petit déjeuner » :

  • Jus de pomme en brique
  • Yaourt Nature sucré,
  • Compote de pomme
  •  Glace fraise/vanille.

Je crois à une blague au début, je regarde le petit papier et la chambre d’à côté est inscrite. J’appelle alors le service mais on me dit que c’est la même chose et que c’est bien mon repas. Je me demande juste comment je vais faire pour manger tout ça alors je décide de me mettre le jus de pomme dans mon verre à bec de canard. J’essaierai de manger la compote de pomme avec beaucoup de difficulté à cause des élastiques qui me sellent la bouche et du mal de gorge toujours présent. Je laisserai fondre la glace pour pouvoir la manger un peu, c’est le seul truc que j’aurai mangé le plus avec le jus de pomme.

10h 

La Radio

14599743_1649316605359050_2001629904_oVers 10h, un jeune homme un peu nonchalant se pointe dans ma chambre avec un fauteuil roulant, il me dit :

-« C’est l’heure de la radio ! »

Intérieurement je suis surprise et à la fois dégoûtée car je suis encore en pyjama de la veille et j’ai honte d’avoir à traverser toute la clinique dans cet état. Il me parle fort comme si j’étais une sourde attardée et ça a tendance à m’énerver fortement …

Nous y allons, il me pousse très vite dans les couloirs et je manque de me prendre quelques portes dans la tronche en passant. Il me dis : –« Vous inquiétez pas, ça va passer » et je me dis « Encore heureux ! »

Arrivée à destination, j’attend une bonne vingtaine de minutes avant de passer à la radio qui dure 5/10 minutes grand maximum. J’ai honte à chaque fois qu’une personne « extérieure » passe devant moi et me regarde avec un regard de « dégoût/pitié ». J’ai hâte qu’on en finisse mais j’attendrai encore un bon quart d’heure avant que l’on me donne les radios et qu’on reparte dans la chambre.

14599723_1649316732025704_1659384378_o
Le 3ème jour après le « débandage »

Aussitôt rentrée à la chambre, je décide de me laver et de me préparer. Je demande à ce qu’on m’aide à enlever les bandages sur mon visage…une vraie torture !

L’infirmière ajoute : « Je suis vraiment désolé, c’est comme une épilation mais lente ! » dit-elle en rigolant. Sur le moment je rigole pas du tout mais je me dis que j’ai connu pire ces derniers jours et je me sens libérée qu’elle me les ai enfin enlevés !

14550990_1649316608692383_231678963_o
On s’occupe comme on peut …→ Oggy et les cafards 😝

12h 

On vient me récupérer le plateau du matin pour me redonner exactement la même chose sauf que cette fois, j’ai eu droit à une glace chocolat/vanille. C’est la première fois que je suis emballée de manger et je la laisse fondre à son tour pour manger le pot en entier cette fois-ci, victoire ! 😀

Tic, Tac

Les deux derniers jours de mon séjour m’ont semblé être une éternité, je voyais chaque heure passée mais j’essaye de me fixer des objectifs pour tenir le coup. Au début, réussir à aller aux toilettes en était un mais très vite, j’ai voulu faire plus en me fixant de me laver les cheveux, les coiffer, m’habiller autrement qu’en pyjama ou bien essayer d’allumer mon ordinateur. Tout semblait insurmontable au début puis à chaque fois je me sentais fière de les avoir atteins.

A chaque fois, mon moteur de motivation était le retour de mon copain à la clinique. Je voulais qu’à chaque fois qu’il revienne, qu’il constate par lui même que j’allais mieux et que je pouvais faire des choses seules de plus en plus. J’avais l’impression de lui avoir montré tellement la pire image de moi que je voulais qu’il me retrouve telle que j’étais avant l’opération. 💪😃

La dernière nuit 😍

Cette nuit là, je dormirais un peu mieux mais malgré tout ma gorge me fait encore souffrir, je demande alors à une infirmière de nuit s’il est possible qu’on me donne quelque chose pour la gorge. On me dit que ce n’est pas possible car ce n’est qu’en pastille et je ne peux rien mettre de solide dans ma bouche… Je vais donc devoir faire avec. Je décide de ne pas me laisser abattre et de me faire un bain de bouche histoire de « désinfecter » ma gorge du mieux que je peux et en effet, ça aura un effet un peu soulageant sur mon mal de gorge. 👌

La suite des épisodes par ici → J+3 Après l’opération

—————————————–

J’espère que vous prenez plaisir à suivre mon aventure avec moi, j’en ai pris à l’écrire en tout cas et je compte bien vous tenir informés de l’avancement des choses dans les jours et les semaines à venir. 👍

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions ici ou en privée, comme bon vous semble et à me suivre au quotidien

sur mes réseaux sociaux chouchous :

→   INSTAGRAM

→   FACEBOOK

                           →   SNAPCHAT 👻 Samantine D

A Très vite et n’oubliez pas

❤ Stay Positive ❤

2 thoughts on “Opération sourire gingival – J+2 Après l’opération”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s